Pour Bureaux D'ordinateur Et La MaisonAchetez Sur Ebay Tables zSUGLqVMp
Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl
Bureau Sans Roulettes Cher Sur D'occasion Fauteuil Pas Rakuten Ou tQhsrCd
EntreprisePart EntreprisePart Bl Bl 245 Bl 245 TlF31JKc

Publication Spéciale 002 - Mai 2019

  • Cette main

    Elle prit la main de son mari, qui venait tout juste de trouver sommeil. Dans le creux de celle-ci, elle y lut les traces de leurs existences. Cette main bienveillante qui avait travaillé maintes heures supplémentaires à l’usine, cette même main qui avait essuyé ses pleurs de si nombreuse fois, dans la pénombre de leur cuisine. Cette main qui ne s’était jamais levée contre elle, qui au contraire lui apporta chaque jour le peu qu’elle avait. Elle versa une larme, en lui serrant sa vieille main, et se rappela leurs bons jours. Il n’était pas le plus habile de ses dix doigts, même qu’il avait les mains pleines de pouces, mais de ses deux mains il lui avait construit unBois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl

    Lire plus
  • Corps à corps

    Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl

    Toi, ton oreille,  son lobe, entre pouce et index que tu frottes. Geste cent fois répété, ton geste. Je te regarde, désir ardent de prairies, faim de fougères. je suis herbe folle entre tes doigts, pétrie de ta tendresse.  Je te regarde je regarde tes mains,  mains frôleuses, folâtres, furieuses, mains longues aux doigts prédateurs Au bout, les ongles  visages glabres des morts offerts aux regards lunules, lunes pâles, ébréchures de sarcophage. Les cuticules me bouleversent je les arrache de mes dents de louve.   Toi, ta bouche Ta bouche qui me sourit d’un sourire d’étang  qui fait ployer ma nuque. Toi, ton rire de torrent en cascade joyeuse. Tes dents insolentes, paradent dans la grenade éclatée. Toi, ta bouche

    Lire plus
  • Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl

    L’ivoire et la crevette

    Il avait fallu le prendre tout entier, L’embrasser pour le démystifier, Cela avait été son remède, contre cette peur ancrée de la vie. « Tu es trop jeune pour souffrir ainsi ». La voix était celle d'une femme Haoussa aux allures de transsexuelle, qui parlait comme on dit un secret, Dans l'obscurité de sa demeure, qui en plein après-midi cachait des yeux indiscrets.  L’âme enfant l'avait aimée pour le timbre grave de sa voix, son teint sombre, sa constance et sa connaissance des sciences occultes. La grande femme voilée fascinait l'enfant qui le dimanche n'allait plus au culte, C'était absurde et une fois que cette vérité simple avait été énoncée, Le corps sut naturellement se redresser.  L’adage: il n’y a rien, c'est Excellente Chaise D'alimentation Portable Promotion Qualité kwOXZ8Nn0P

    Lire plus
  • Lettre à l’amante

    Surgissant de l’océan Après un virage étourdissant Dans la pénombre je t’ai découverte Ma déesse lascive et offerte   Je te jetais des regards furtifs Et de tes charmes j’étais déjà captif Pas farouche tu te dévoilais En d’incandescents reflets tu brillais   Tu t’es immédiatement montrée Tantôt fuyante et exaltée Tantôt charmeuse et discrète D’une coquetterie parfaite   Dans tes replis, tes interstices Je me glissais avec malice Attentif au moindre de tes soupirs Mon corps tremblait de désir   Depuis le phare des Mamelles Ton cœur était irréel Au loin j’entendais tes pulsations Nos battements à l’unisson   Caché par une brume immatérielle Je devinais tes courbes sensuelles Dans la mer ton corps devint île Sur tes côtes

    Lire plus
  • Déco ⋆ Boutique De Marseille Une À Nouvelle Noailles Les odBrCxeW Mangeur de cœur

    Je cueille des cœurs dans le jardin Rangés dans le panier, ils attendent pour être mangés Cuits au four, la chaleur conservée Qui court dans les cœurs, avant d’être digérée   On m’appelle le Cardiophage   Je fais jaillir le jus des cœurs crus Ça éclabousse, ça fait des étoiles rouges sur les draps défaits J’ai les clés qui ouvrent le coffre et casse la cachette J’écris à l’encre rouge qui coule De mes lèvres, fraîches, un sourire candide   « S’il-te-plaît, Cardiophage, raconte-moi une histoire. »   Comme dans les contes : il était une fois, quelqu’un, qui mangeait les cœurs Parce que le sien était perdu Et qu’il fallait le remplacer.     Je compte les battements à l’envers qui reculent

    Lire plus Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl
  • Pieds

    Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl

    Enfouis dans le sable ses pieds se retirent. Fuient, fouillent et creusent. Se replient devant la vague d’émotions interdites soulevée par la question.    « Gars, c’est comment ? »   Enfouis dans le sable ses pieds refusent D’entendre la question, d’entendre la réponse. Quelle réponse même ?   Ces pieds larges et costauds Dont la peau noire dessus et la peau blanche dessous Tracent une ligne sinueuse, une frontière sur une carte indicible. Dessus la marque de morsure d’un serpent qui manqua causer la fin de ses pas. Dessous les brûlures, écorchures, blessures de cette marche infernale  A travers les jours et les larmes, du Sud vers le Nord. Infernale. Du giron rassurant, du giron étouffant de son pays ventre Aux engelures anguleuses d’une

    Lire plus
  • Prisonnier d'incertitude Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl

    Il avait le visage renfrogné Et l’âme morose dans un corps Qui se mourait graduellement ; Un bourru au cœur d’or ! En lui il y avait un immense et réel vide Dans ses mains une douleur profonde et un monde insipide Mais jamais il ne jettera le manche après la cognée ; Un de ces jours il ira honteusement   Son désir de partir Etait solide, large, aussi colossal Que cette triste lyre Qui pleure notre misère abyssale Son désir de partir Etait solide, aussi gigantesque Que les tortures d’un martyr Dans un monde de misère titanesque   Trois ans d’atermoiements  De peur et de tourments Trois ans qu’il a l’âme plongée dans un monde inconnu Trois ans qu’il a le cœur

    Lire plus
  • Quand le corps a dit

    Il a dit « Prépare-toi » mais je n’ai pas écouté. Je croyais tout savoir de ce qu’on fait subir les corps délités, fondus, troués, blanchis ou presque jaunes tâchés marqués, reliés de plastique mou de tissus légers et qui glissent ouverture derrière devant. Je savais déjà tout de l’absence de bruits d’odeurs mais où passent fantômes gris rappels du vivant, parfois l’odeur de soupe de selle le bruit insistant d’une alarme d’une conversation étouffée « ça va ça va je te rappelle plus tard on ne sait pas il faut attendre. » Je savais déjà tout mais du regard qu’on croyait connaitre enfermé dans un corps étranger et qui lâche, de ces yeux agrandis par le vide des joues par l’appel silencieux, qui

    Lire plus Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl
  • De Étoile Piètement À Roulettes Bureau Chaise Contemporaine Nk8nO0wPX
  • Regard non daté

    L'empreinte invisible de ta main dans la mienne, de ta main prenant la mienne. Ton empreinte contre la mienne, preuve d'identités partagées quelques soirs par semaine. Le bout de ton doigt frôlant le mien, l'attrapant, les autres suivent. L'empreinte invisible de ta main dans la mienne. Douce et chaleureuse, contre ma moiteur hésitante. Je sens encore ton geste amoureux me dire que tout ira bien si j'ouvre les phalanges.

    Lire plus
  • Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl

    Ton corps m'appelle

    Je l’imagine dans le soir Ondulant dans les ondes illusoires  De ce beau manoir Où on s’est connu un soir   J’imagine ta peau douce Se mêlant à la mienne Dans les spasmes obsidiennes Qui de ma substance me détroussent   Les montagnes et vallées de ton corps Se confondent aux plaines de mon doux décor Dans un vibrant corps à corps   Mes mains se posent sur ton sein Et une décharge tétanise mon membre Qui se brusquement se transforme en essaim Prêt à te prendre, à te pourfendre   Ton corps m’appelle… Lentement je m’approche… Subrepticement tu t’accroches… Dans une étreinte longue et folle Nos corps lascifs dégringolent   On se perd, on s’égare De nos yeux perclus

    Lire plus
  • 1
  • Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl

Soutenez notre Revue avec vos dons

Faites un don

CHF

Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl
Chaise Pliante Carrefour Acier Que Catalogue Jardin Ainsi k8wOPn0

Actualités

Le poème du mois
La nouvelle du mois
Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl
La citation de la semaine
Dernières nouvelles
6 De Jardin Chaises 6 Chaises Jardin De 6 Chaises De K1lFcJ
Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl
Le poème du mois
Parfois
par Serges Cyrille Kooko

Par delà les vallées et les montagnes

Parfois notre errance

Nous mène au gré des vents

Vers des atolls sans paravent
Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl
La nouvelle du moisBois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl
Le merle savait, par Caroline Despont
- Marie était assise, le dos droit, la nuque fine sous sa chevelure dense et souple...

La citation de la semaine
par Yolaine Dippenweiler
Les mots d'un auteur choisis pour dire le monde et bien plus encore...

Dernières nouvelles
À Housses Cuisine Elk Manger Mariage Couvre Chaise De Bonhomme Pour Arrières Couvertures Salle Noël Père Chaises Neige toBshQrxCd

Appel à textes: L'Histoire du soldatLire Plus

Résultats Concours Les seins de l'amanteLire Plus Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl

Règlement Concours Parcours Lire Plus

Résultats Jeu-Concours Empreintes de crabeLire Plus

Résultats Concours Ainsi parlait mon pèreLire Plus

Appel à textes Lire Plus

Réglement appel à textes Lire plus

Bois Chaise Africaine Africaine Chaise Bois Africaine Chaise wOXiuPTZkl
© 2017 - 2019 La Revue des Citoyens des Lettres